Prends le temps - Jade's Paper

Prenez le temps !

Les plus connectés d’entre vous, et qui me suivent sur les réseaux sociaux ont pu l’apercevoir, le weekend dernier je suis partie à la campagne avec Jonathan, mon amoureux, et sa famille. 2 jours loin du tumulte parisien, en pleine campagne avec enfants, bébés, chiens, et grand jardin pour voir tout ce petit monde s’épanouir. Samedi matin au marché, pour prendre de quoi garnir la table, entre gourmandises et jolies fleurs, mini escapade shopping (d’ailleurs j’ai trouvé un béret et un chapeau de toute beauté chez Pinkie), promenade le long du fleuve, déjeuner gargantuesque, après-midi tranquille, lecture, jardinage… et rebelote le dimanche. On a même poussé le cliché du parfait weekend pampa en allumant notre premier feu de cheminée de la saison automne-hiver 17-18. Petite douceur de la vie n’est-ce pas…

Prends le temps - Jade's Paper

Ce parfait weekend, qui s’est évanoui dimanche soir avec la grisaille parisienne et le froid saisissant d’un début du mois de novembre m’a amenée à me questionner sur pas mal de choses, mais je n’arrivais pas bien à comprendre l’élément déclencheur, l’élément principal.

Je ne sais pas réellement pourquoi avoir passé ces 2 jours à la campagne m’a tant émue et m’a reconnectée de façon aussi directe avec certaines de mes émotions latentes. Parce que bon … c’est vrai qu’on a la chance de s’évader assez régulièrement avec Jo et qu’on s’octroie dès qu’on le peut ce genre de petites escapades au vert : on mange bien, on fait du longboard, vivant à moitié notre rêve californien (pour la météo on repassera hein) et j’en profite pour faire quelques clichés pour le blog, pour Insta, histoire d’avoir du joli contenu, en plus de mes articles à rallonge. D’ailleurs tiens, cette fois-ci je me suis rendue compte, bien plus que d’habitude, des heures que Jo m’avaient accordées ce weekend, sans rechigner et avec la fraîcheur qui le caractérise, pour me photographier près du fleuve, avec les feuilles, sans le chapeau, avec le béret… sans jamais faire peser sur moi un sentiment d’ennui ou d’agacement. Quelle chance j’ai.

Après trois jours d’analyse, comme pour essayer de comprendre pourquoi j’avais été si heureuse de ce weekend (quand on y pense c’est un peu absurde de vouloir analyser pourquoi on est heureux !) mais c’était la réalité, je commençais à entrevoir quelque chose. Je me sentais tellement « pleine » dans le sens comblée suite à ce « simple weekend à la campagne » comme on en fait souvent, que je voulais savoir… Et puis comme un éclair, et surtout comme la conclusion d’une réflexion qui était en fait amorcée depuis plusieurs semaines, inconsciemment comme souvent, j’ai mis le doigt dessus.

Je pense que ces derniers jours m’ont permis de comprendre et d’apprécier, au sens premier du terme, la valeur du temps. Le temps qui passe mais surtout, surtout, le temps des autres, qu’ils acceptent de nous donner sans pouvoir jamais le reprendre. Leur temps. Au moment où je réalise ça, je me rends compte que cette pensée arrive en fait après de nombreuses semaines à avoir été la recherche, à la merci presque, du temps des autres justement.

Cela s’est manifesté de plusieurs façons bien sûr. D’abord depuis le mois d’août : avec ma volonté de partager avec vous cette nouvelle forme d’articles, des histoires plus longues, plus profondes… et le souhait, à chaque fois, que vous preniez ces 10 longues minutes dans votre journée pour les lire. Puis dans ma vie de tous les jours : je reconnais que je suis une petite amie aux loisirs chronophages : là où Jo est extrêmement terre à terre, efficace et pragmatique, moi je lui demande souvent du temps, beaucoup de temps : pour discuter en long en large et en travers de questions existentielles (à son grand désespoir ahah), pour repenser sans arrêt notre déco, pour réfléchir à ce que l’on mange, pour faire des photos… sans parler des autres loisirs solitaires : la lecture, la calligraphie, le sport, où cette fois-ci c’est sur « notre » temps qu’il me faut parfois piocher, en lui demandant encore une fois de s’en libérer.

Et il le fait. Quotidiennement, il me donne ce qu’il a de plus cher à mes yeux : son temps.

Prends le temps - Jade's Paper

Il y a aussi un autre élément qui m’a fait apprécier la valeur du temps. Il y a environ une semaine, j’ai envoyé un email aux 10-12 personnes dont je suis le plus proche, pour leur demander quels étaient selon eux les domaines dans lesquels je devrais m’améliorer en tant que personne (ceux qui ont lu le Miracle Morning savent de quoi je parle – pour les autres, il s’agit d’une démarche visant à s’améliorer, à travers des retours francs et bienveillants). Exercice extrêmement difficile pour eux j’en ai conscience et qui demandaient qu’ils m’accordent leur temps, que je sais précieux. Parmi ces 10-12 personnes, des profils tellement différents, allant de 24 à 69 ans, mais surtout des personnes déjà tellement occupées par leur propres états-d’âmes, problèmes, ambitions, bonheurs, occupées à accomplir leur propres rêves et occupés à donner leur temps à ceux qu’ils aiment.

Par leur réponse et leur non-réponse aussi, qui je le sais venant d’eux n’est ni un manque d’amour ni un manque d’intérêt mais parfois un simple manque de temps… j’ai encore plus pris la valeur de ce dernier et la valeur du don dont certains me faisaient cadeaux malgré tout le reste !

Et alors une vague de reconnaissance mais aussi de mélancolie s’est emparée de moi. Je me suis remémorée tous les moments du quotidien où j’avais la joie d’éprouver le temps que les autres m’accordent : sur le blog, à la lecture de leurs emails, de vos emails, au sport, avec un coup de téléphone, avec un sms, par une jolie après-midi … mais aussi malheureusement tous les moments qui m’échappaient et que je ne pourrais jamais rattraper.

Des dimanches après midis avec mes parents à moi, qui sont à 8000 km et dont je suis éloignée depuis maintenant 10 ans, des journées cocooning avec mes meilleures amies qui sont entre Montpellier, New York, La Martinique, Bordeaux et j’en passe… des soirées DVD avec ceux qui sont là, mais… faute de temps que je ne vois plus beaucoup ou encore des tâches que je n’ai jamais accomplies, parce que pas assez courageuse pour prendre le temps d’y mettre ma sueur…

Je n’avais jamais eu un tel rapport au temps à vrai dire et je n’avais surtout jamais vu avec tant de vérité, sa valeur. Son abondance et son manque des derniers temps, dépendant des situations et des personnes, m’ont ouvert les yeux et tordu le ventre.

Je rajoute donc, et ce dès aujourd’hui, à ma liste de mes affirmations personnelles, de créer, de prendre et de donner du temps à tout ce qui en vaudra la peine – qu’importe les obstacles. Ce temps est la chose la plus précieuse que j’ai à offrir, et aujourd’hui je vous en donne un petit bout à l’écriture de cet article.

Belle journée à tous et en ce 1er novembre, jour de Toussaint, petite pensée à ceux qui n’ont justement plus de temps.

Prends le temps - Jade's Paper

12 comments

  1. Stéphanie

    Bonjour Jade,
    Très joli article.
    Le temps…Savoir le prendre pour soi, pour les autres et profiter de l’instant présent si précieux seul(e) ou avec ce qui nous sont chers. Merci pour cette jolie lecture en ce 1er novembre que j’ai, pour ma part, transformé en “my journey” ou comment prendre le temps de se bichonner avec des petits riens. Une séance de sport, un petit dej pris lentement pour une fois, un livre, un dessin.. Bref, toutes les choses qu’on aime ! J’ai l’occasion moi aussi de pouvoir me mettre au vert à la campagne, en famille, assez souvent. Et même si mille choses dans la vie me font vibrer, ce sont tous ces moments précieux partagés avec elle que je préfère et qui me renvoient à l’essentiel, le sujet même de votre article “prendre le temps”…alors merci pour votre bel esprit, pour ce partage sincère.. Belle journée !

    Répondre

    1. jadespaper

      Merci beaucoup Stéphanie, ça me touche beaucoup 🙂 Belle journée à vous et à très bientôt pour de nouvelles réflexions ! Jade

      Répondre

      1. Stéphanie

        Merci beaucoup Jade. A quand un livre avec vos réflexions, vos passions, votre combativité, votre positive attitude, vos voyages, vos routines… ? Avec en prime de jolies photos. Perso, j’achète de suite 😉 :p car votre plume est bien jolie.

        Répondre

  2. Stéphanie

    Pardon pour la vilaine faute oup’s ! Je rectifie “avec ceux qui nous sont chers ”
    Mille excuses..

    Répondre

  3. dys

    Bonsoir
    Encore une fois un très bel article que je trouve très vrai
    Le temps est quelque chose de très précieux souvent on s’en rend compte trop tard , on peut le donner sans compter et il est bien aussi de savoir le recevoir comme tu les dis dans ton article
    Ton article permettra peut être au plus grand nombre de se rendre compte à temps que l’une des chose les plus importante est de se consacrer à ce qui nous tient à cœur(famille,amis,projets personnels ou professionnels)
    Merci pour cette bouffée d air frais
    J’attends ton prochain article avec impatience

    Répondre

    1. jadespaper

      Tu as tout résumé ! C’est exactement ça 🙂 Merci beaucoup !
      Je planche déjà sur le prochain … eheh Bisous

      Répondre

  4. Maignan Chantal

    Ce qui étonnant avec cet article, c’est le temps qu’il reste dans votre esprit : il vous travaille en profondeur et avec une étonnante lancinance. Mais plus encore la question posée à ceux qui vous aiment : car que peut être la réponse de celle qui est la mère ? Peut-elle être à la fois d’amour et d’impartialité ? Car chez toi l’envers de chacun de tes “défauts” est d’une qualité rare pour qui sait voir et pas seulement regarder. Tu nous imposes l’exercice du pesage de chaque mot, et chaque phrase est une découverte de l’amour que nous te portons. Chacune de nos filles, chacun de nos fils est une immense interrogation et toujours un si douloureux bonheur car le temps, hélas, passe…

    Répondre

  5. Raphaëlle

    Magnifique texte qui fait beaucoup réfléchir
    Bravo jade

    Répondre

    1. jadespaper

      Merci beaucoup ma belle 🙂

      Répondre

  6. Manon

    Magnifique article Jade! J’aime beaucoup ta plume 🙂
    <3

    Répondre

    1. jadespaper

      Merci ma puce 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *