CAP EST MARTINIQUE - JADE'S PAPER

Valentine’s Day without my Valentine 

Vous imaginez le désastre ? Romantique comme je suis, il s’avère que pour cette Saint Valentin 2018, je n’étais pas avec mon chéri. Pire encore, il est à 8000 km de moi, tout seul à Paris tandis que je me dore la pilule en Martinique ! #ouhlavilaine.

À mi chemin entre chagrin et culpabilité, je peux vous dire que je me suis réveillée quelque peu grognon hier matin.

Mais c’était sans compter sur la journée qui m’attendait et qui, tous comptes faits, me ferait presque oublier quant à l’existence même de Jojo (je plaisante mon coeuuur).

Chanceuse comme je suis, mams avait préparé une petite journée tout en douceur, entre luxe, calme et volupté pour reprendre le vers très connu de Baudelaire.

On a commencé par se donner rendez-vous à l’hôtel Le Cap Est aux alentours de 9h30, et déjà le trajet m’a mise de bonne humeur. C’est vrai que l’arrivée au François est particulièrement agréable : la route est bordée de palmiers, de bananiers, de grandes plaines … la nature nous offre un panorama délicieux. Ajoutez à ça un joli soleil de début de matinée, chaud juste comme il faut, et vous avez le début de la recette du bonheur, croyez moi.

Pour ceux qui ne connaissent pas, le Cap Est c’est un petit peu une institution en Martinique. Longtemps considéré comme le plus bel hôtel de l’île, il fait en tous cas partie de ces lieux un peu magiques, où l’on s’offre de petites escapades romantiques.

C’est donc avec une petite dose d’excitation que je me garais dans le parking de l’hôtel, quelques minutes avant de rejoindre ma mère. Avec un immense sourire, elle m’annonce qu’aujourd’hui c’est journée spa entre filles ! Au programme : 2 rituels de Polynésie incluant hammam, bain japonais, bain à remous, gommage et massage. Wooooo ! Trop cool !

CAP EST MARTINIQUE - JADE'S PAPER

CAP EST MARTINIQUE - JADE'S PAPEROn se présente donc à l’accueil du spa et là… La cata. On nous annonce que suite à un gros bug informatique dans l’hôtel notre réservation a été perdue et que malheureusement ils ne peuvent absolument rien faire : toute la journée est blindée de rendez-vous et personne n’est disponible pour nous faire nos soins. Là, intérieurement, je pleure et je comprends qu’il ne nous reste qu’une seule chose à faire : rentrer à la maison, bredouilles. Mais c’était sans compter sur ma mère et son petit scandale (tous les enfants de mamans antillaises savent très exactement de quoi je parle)… et bien que je me sois à moitié caché les yeux pendant l’épisode il s’avère que finalement, la directrice du spa ait réussi à faire un petit miracle, en prenant sur son temps et celui de son équipe pour décaler les autres soins jusque tard après la fermeture. Ah oui ! Ça c’est pro, merci mesdames !

CAP EST MARTINIQUE - JADE'S PAPER

CAP EST MARTINIQUE - JADE'S PAPER

Enfin détendues et prêtes à être chouchoutées, nous voilà en petite tenue, direction la première étape : l’espace détente, qui oscille entre hammam et bain japonais, au gré de nos envies. On découvre alors un espace très cosy, soigné et pour l’occasion particulièrement romantique : pétales de rose et tralala, un vrai date mère-fille dis donc…

CAP EST MARTINIQUE - JADE'S PAPER

Une petite heure plus tard, après avoir bien profité des vertus du hammam et du bain japonais (jambes plus légères, relaxation…), on nous emmène chacune dans notre cabine, pour le gommage. Une vingtaine de minutes et une exfoliation relativement douce plus tard, la maison nous a réservé une surprise, pour se faire pardonner de la petite déconvenue du matin : nous allons nous faire masser sous un carbet face à la mer ! Whaaaat ?! Alors là, moi je suis aux anges ! Déjà le massage au Monoï de Tahiti et pierres chaudes me mettait l’eau à la bouche, mais alors avec le bruit des vagues en bonus… voici un ticket direct pour les bras de Morphée. Ça n’a pas loupé, 20mn après le début du massage, je me suis endormie et j’ai somnolé tout le long, en étant tantôt réveillée par le bruit des vagues, tantôt par les mains de ma masseuse…

CAP EST MARTINIQUE - JADE'S PAPER

CAP EST MARTINIQUE - JADE'S PAPER

Un petit moment privilégié que j’ai pu partager avec ma maman : un vrai bonheur. Cela me fait d’ailleurs penser que mon chéri a du pain sur la planche si il veut être à la hauteur pour la prochaine St Valentin ^^

En attendant, rhabillées et remises de nos émotions, nous avons filé au restaurant de plage de l’hôtel, le Campêche, pour un déjeuner près de l’eau. Accras en entrée, ouassous au lait de coco et citronnelle en plat et riz au lait caramel beurre salé en dessert, on s’est ré-ga-lées (bon, même si j’avoue que le riz au lait de ma mamie est quand même meilleur – mais pour tout le reste c’était par-fait !).

Retour au Spa pour une petite demi-heure de digestion et de discussion avec petites coupettes de champagne offertes (finalement c’est peut-être pas si mal qu’ils aient supprimé notre rdv par inadvertance) …et nous voilà reparties vers la maison.

CAP EST MARTINIQUE - JADE'S PAPER

CAP EST MARTINIQUE - JADE'S PAPER

Délassée, huilée, repus et aux anges, je prends la route avec toute la mesure de la journée d’exception que je viens de passer. Une vraie parenthèse enchantée, qui dure encore à mesure que je vous écris aujourd’hui. D’un autre côté, je me rends aussi compte à quel point j’aurais aimé passer cette journée avec Jo, même avec une pizza et un film. Parce que bien qu’elle soit souvent considérée comme une fête commerciale, la St Valentin ne demeure pas moins une petite occasion de plus de célébrer l’amour amoureux et de rappeler à celui ou celle que l’on aime, qu’elle est notre centre du monde.

Cheesy I know… but I’m a hopeless romantic !

CAP EST MARTINIQUE - JADE'S PAPER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *